Capteurs spéciaux EGE-Elektronik GmbH

Contrôleurs de niveau – Consignes de montage

Des contrôleurs de niveau courts pour un montage latéral doivent être installés de telle sorte que la pointe du capteur pointe vers le bas dans le contenant. Pour se protéger de la formation de dépôts, une installation oblique d'environ 20 ° est recommandée. Dans le case de sondes à tige, il faut s'assurer que la pointe ne subisse pas de forces latérales, comme il peut arriver lors de l'ouverture pour remplissage ou l'insertion d'agitateurs.
Lors du choix des matériaux pour le logement et le joint, il faut veiller à ce que ces matériaux soient appropriés pour l'application donnée.


Lors d'une installation affleurante de capteurs capacitifs, le capteur peut être placé jusqu'à la surface active en un matériau électriquement non conducteur, sans que ses caractéristiques ne changent. Pour une installation non affleurante, une zone libre autour du capteur doit être permise. Une zone libre doit être maintenue autour du matériau opposé à tous les capteurs.


Les zones libres spécifiées sont conformes à la norme EN 60947-5-2


Disposition contiguë

Dans une disposition contiguë de capteurs capacitifs, une distance minimale entre les appareils doit être respectée afin d'éviter les interférences mutuelles. En cas de doute, un test doit être effectué dans des conditions réelles de l'application. Pour les capteurs capacitifs, la séparation latérale entre deux capteurs voisins doit être au moins égale à deux fois le diamètre du capteur. À une distance supérieure à huit fois celle du diamètre, aucune interférence mutuelle n'est constatée. Dans le cas de capteurs disposés en face à face, une distance minimale de huit fois la plage de détection nominale doit être respectée.

 

Filetages

Les filetages sont des filetages G, fabriqués essentiellement selon la norme DIN ISO 228-1 classe de tolérance B. Le couplage d'un filetage mâle cylindrique G conforme à la norme DIN ISO 228-1 avec un filetage femelle Rp conforme à la norme DIN 229 requiert des mesures spéciales. Dans une telle combinaison, le filetage femelle Rp doit être agrandi avec une taraudeuse pour enficher le filetage mâle G.

 

Couples

Pour empêcher la destruction du manchon taraudé lors de la fixation, les couples maximaux suivants ne doivent pas être dépassés :


Les capteurs en PTFE ne doivent être serrés que manuellement


Joints

Les appareils sont, en principe, livrés de série avec des joints en NBR, FPM, PTFE ou AFM. Dans les appli­cations en eau allant jusqu'à 150 °C et une pression inférieure à 5 bar, des joints toriques EPDM doivent être utilisés. Pour des températures supérieures à 100 °C ou à des pressions plus élevées, des joints spéciaux sont nécessaires (en grisé).

 

Consignes d'utilisation

Connexion en série

Dans la connexion en série de capteurs à deux et trois fils, les chutes de tension individuelles s'additionnent. La charge a ainsi une tension de fonctionnement inférieure. L'addition des temps de retard à la mise sous tension doit être observée.
Connexion en parallèle
La connexion en parallèle de capteurs à deux fils n'est pas recommandée sans conditions, étant donné que les courants résiduels s'additionnent et circulent à travers la charge. Dans la connexion en parallèle de capteurs à trois fils, les consommations d'énergie de chaque dispositif s'additionnent. Étant donné que ce courant ne circule pas à travers la charge, le nombre maximal de capteurs à trois fils pouvant être connectés en parallèle ne dépend que de la tension d'alimentation.

 

Autorisations pour les applications de sécurité

Les capteurs devant assurer la protection des personnes doivent être homologués selon la norme EN 61508 et être étiquetés en conséquence. Des capteurs non étiquetés ne doivent pas être utilisés dans de telles applications.

 

« Retour aux consignes d'application      Suite vers le glossaire de métrologie »

« Retour au sommaire

powered by webEdition CMS